Plein ecran

Des prisonniers musulmans en Alaska nourris avec du porc pendant le ramadan

25/05

Une ONG a porté plainte en dénonçant une « envolée de discriminations envers les musulmans américains » depuis l’élection de Trump.

Les autorités judiciaires d’Alaska (nord-ouest des États-Unis) ont ordonné jeudi à la direction d’une prison, dans une procédure d’urgence, de fournir des « repas adéquats » à des prisonniers musulmans se disant « affamés » et nourris avec du porc en plein ramadan, a annoncé une ONG.

L’association pour les relations américano-islamiques (CAIR) a précisé dans un communiqué qu’elle avait déposé cette plainte mardi au tribunal fédéral d’Alaska au nom de deux hommes musulmans incarcérés à Anchorage. […]

Dans sa plainte, qui vise des responsables de l’administration pénitentiaire locale ainsi que des surveillants, elle affirme que les deux prisonniers se sont vus offrir des repas spéciaux pour le ramadan trop faibles en calories et des sandwichs à la bolognaise contenant du porc, un aliment interdit par l’islam.

L’association demandait « un régime nutritionnel équilibré » pour les prisonniers, des changements de pratiques et des dommages et intérêts. L’ONG déplore « une envolée des actes de discrimination envers les musulmans américains et d’autres groupes de minorités depuis l’élection du président Trump ».

Sud Ouest

Paris : les startups africaines à l'honneur du salon VivaTech 2018
Steve Bannon remet en place un journaliste qui tronque ses propos tenus devant le FN

Commentaires

Accueil
Menu
X