Plein ecran

Femmes noires : Sexisme, Racisme et Afroféminisme

25/05

L’afroféminisme nait aux États-Unis durant la vague d’émancipation féministe des années 1970 dans le creuset du Black Feminism (féminisme noir). L’afroféminisme attache une attention particulière aux enjeux qui découlent de l’histoire de la diaspora afropéenne durant la colonisation et aux discriminations spécifiques auxquelles font face les femmes afros. L’afroféminisme s’inscrit dans le champ de l’intersectionnalité et sa dimension militante France est très active sur les réseaux sociaux, blogs et cybermouvements. Voilà son actualité à Rennes en trois volets sonores.

Episode 1 : Diane
Femmes Noires, une lutte, épisode 1, réalisé par Perrine Juan et Nina Pareja.

Diane, étudiante, femme noire, raconte son activité militante, principalement sur les réseaux sociaux et tente de sensibiliser à l’afroféminisme en partant de son expérience personnelle. Exemple, elle se fait régulièrement toucher les cheveux sans son consentement. Dans la Série, elle nous explique pourquoi cela est problématique.

Episode 2 : Ouvrir La Voix
Femmes Noires, une lutte, épisode 2, réalisé par Maureen Wilson et Nina Pareja.

Jeudi 17 mai dernier, le cinéma l’Arvor diffusait le documentaire « Ouvrir La Voix » en présence de sa réalisatrice Amandine Gay. Avec la voix des 24 participantes, la réalisatrice soulève l’enjeu des discriminations spécifiques subies par les femmes noires. Pour la Série, elle revient sur la production du documentaire, les raisons qui l’y ont incité…

Episode 3 : Aurélia Décordé
Femmes Noires, une lutte, épisode 3, réalisé par Maureen Wilson.

Aurélia Décordé est une femme noire. De la lutte contre les violences sexistes et racistes qu’elle subit, elle a fait son engagement en lançant l’association rennaise Déconstruire. Il s’agit d’une structure qui travaille a déconstruire les deux systèmes de domination. Pour Canal B, elle revient sur son parcours, sur sa définition de l’afroféminisme, son travail militant…

Unidivers

Nouvelle évacuation de "chercheurs de refuge" à Grande-Synthe, 400 personnes vers des structures d'hébergement
Saint-Louis (68) : un homme renverse un piéton et frappe une passante avec une machette

Commentaires

Accueil
Menu
X