Plein ecran

Italie : un migrant nigérian ayant tabassé un policier à coups de barre de fer vient d’être libéré, « c’est fou, mais la musique va bientôt changer » promet Salvini

24/05

Le 23 mai au matin, Godsent Harmony, logé dans un centre d’accueil à Frosinone, s’est rendu au bureau de poste pour retirer de l’argent – apparemment pour jouer aux machines à sous. Le jeune homme n’a pas pu obtenir l’argent, puisque le compte était vide. Harmony s’en est alors pris aux employés de la poste et au directeur, qui ont demandé l’intervention des carabiniers. Arrivée sur les lieux, la patrouille a tenté de calmer le jeu et d’apaiser le migrant. Sans succès. Soudain, le Nigérian cogna Michele De Filippo à l’oreille, le faisant tomber par terre, inconscient. Insatisfait, le migrant s’est éloigné de quelques pas et a ramassé une barre de fer avec laquelle il a tenté de frapper l’agent par terre et son collègue. Puis, pensant l’avoir tué, il prit la fuite.

D’autres patrouilles sont intervenues et ont commencé à traquer le Nigérian. Arrêté non loin du lieu de l’agression brutale, le migrant a tenté de réagir. Ensuite, il a été menotté et emmené.

Le carabinier, traité à l’hôpital, s’en sortira avec 25 jours d’invalidité. Harmony, cependant, a été jugé ce matin en procès expéditif et condamné par la Cour de Frosinone à deux ans et demi d’emprisonnement et immédiatement libéré. En tant que demandeur d’asile, il ne peut pas être expulsé.

La Ligue, à travers les réseaux sociaux, promet du feu et des flammes. « Un truc de fous, mais la musique va bientôt changer », écrit Matteo Salvini sur Facebook.

Repubblica

Birmanie : des massacres d’hindous auraient été perpétrés par les Rohingyas selon Amnesty International. MàJ : Pendant ce temps, plus de 8000 Kachins chrétiens exilés suite à la reprise des combats de l’État birman contre les rebelles Kachins et Shans
Grande-Synthe (62) : plusieurs centaines de migrants évacués vers des structures d’hébergement

Commentaires

Accueil
Menu
X