Plein ecran

Manifestation du 22 mai : les policiers du syndicat Alliance insultés et agressés dans le cortège par des militants d’extrême-gauche « anti-flics »

24/05

A Lille, la manifestation des fonctionnaires a mal tourné pour une poignée de policiers qui, cette fois, étaient du côté des manifestants. Alors que le cortège se déployait, mardi en début d’après-midi, une quinzaine de policiers qui défilaient sous le drapeau de leur syndicat, Alliance, ont été pris à partie par une quarantaine de personnes, selon Arnaud Boutelier, secrétaire régional adjoint d’Alliance Police.

« Nous avons été vite identifiés. Des jeunes à visages découverts, dont certains portaient des drapeaux rouge et noir, nous ont encerclés pour nous empêcher d’avancer. On a voulu parlementer mais ils ne voulaient rien savoir », raconte Arnaud Boutelier. Les insultes ont volé : « Sales flics », « policiers fascistes », « tueurs d’enfant », « violeurs d’enfant »…


Les adhérents du syndicat de policiers Alliance ont été agressés, mardi 22 mai, par un groupe qui ne voulait pas partager la rue avec des fonctionnaires de police.

En place dans le cortège avant le départ de la manifestation, mardi, munis des banderoles et drapeaux de leur organisation syndicale, les policiers d’Alliance ont été pris à partie par un groupe d’hommes et de femmes, d’abord verbalement puis physiquement.

Les insultes et slogans « anti-flics » ont fusé. Devant la violence de l’agression, les policiers ont été contraints de quitter la manifestation. L’assistance de la compagnie départementale d’intervention a été nécessaire pour préserver l’intégrité physique des fonctionnaires.

« Ce groupe est ensuite remonté en tête de cortège, dirigé par un représentant syndical très connu pour ses prises de position contre la police, témoigne Frédéric Gallet, secrétaire départemental du syndicat. Mardi, à Rennes, nous avons constaté que la liberté de manifester n’est pas garantie pour tous les citoyens. »

Ouest-France

Allemagne : une association lance un projet de formation pour les migrants afin qu'ils deviennent camionneurs
Allemagne: une marque de gourmandises au chocolat accu­sée de racisme envers Meghan Markle

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X