Plein ecran

Francophonie : Macron favorable à la candidature d’une ministre rwandaise au poste de Secrétaire général, car c’est une « femme africaine »

24/05

La normalisation des relations entre Paris et Kigali est en marche, près d’un quart de siècle après le génocide au Rwanda, mais elle « prendra sans doute du temps ». C’est le message qu’a fait passer Emmanuel Macron à son homologue Paul Kagame, reçu mercredi 23 mai à l’Elysée pour la première fois depuis 2011.

Il n’est pas question encore pour la France de rouvrir une ambassade au Rwanda, mais Emmanuel Macron a tout de même fait un geste en soutenant la candidature rwandaise à l’Organisation internationale de la Francophonie :

« S’il y a une candidature africaine au poste de Secrétaire général de la Francophonie, elle aurait beaucoup de sens. Si cette candidature était africaine et féminine, elle aurait encore plus de sens. Et donc à ce titre, je crois que la ministre des affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo, a toutes les compétences et tous les titres pour exercer en effet cette fonction.« 

Belgique : manifestation suite à la mort d'une fillette de clandestins Kurdes, lors d'une opération de police
Par où rentrent les clandestins en France (Infographie "Le Monde")

Commentaires

Accueil
Menu
X