Plein ecran

Le rappeur Kendrick Lamar humilie une fan blanche sur scène car elle n’a pas le droit de prononcer le mot « Nigger » qui figure pourtant dans sa chanson

23/05

 

A l’affiche du Hangout Fest en Alabama, Kendrick Lamar avait invité une fille du public pour rapper son morceau « m.A.A.d. City » avec lui.

Ce n’est pas la première fois que le rappeur de Compton Kendrick Lamar invite des spectateurs pour l’accompagner le temps d’un couplet. Pas une surprise donc de le voir rééditer l’expérience au Hangout Festival en Alabama en faisant monter sur scène Delaney, une jeune femme présente ce soir-là, pour interpréter un de ses morceaux phare : m.A.A.d. City.

Un morceau qui comprend plusieurs itérations du « N-word », notamment dès son introduction. Problème : Delaney est Blanche et ne s’est pas privée pour user du mot à deux reprises. Immédiatement interrompu par Kendrick, la jeune femme lui demande : « Je ne suis pas assez cool pour toi ? Qu’est-ce qui se passe ? J’ai l’habitude de chanter ça comme si je l’avais écrit » et le rappeur de renchérir : « Tu dois seulement beeper un morceau » avant de lui laisser une seconde chance. Mais visiblement perturbée Delaney n’arrive plus à rapper et se voit forcer de quitter la scène sous les huées du public.


Les cadres CFDT de la sécurité intérieure veulent sortir du "Syndicalement correct" et réclament que les effectifs des services de renseignement soient proportionnels au nombre de Musulmans
Le djihadiste français Salim Benghalem, proche des frères Kouachi, donné pour mort

Commentaires

Accueil
Menu
X