Plein ecran

La messe de la Pentecôte à la cathédrale de Nantes perturbée par un « déséquilibré » allophone : la presse locale parle de « rumeur » 3 jours plus tard mais confirme l’essentiel des faits

Mai
2018

23/05/18

Il a fallu une seule publication, (délibérément ?) erronée, pour que la rumeur parte sur la toile : un homme aurait arraché le micro de l’évêque de Nantes, dimanche au beau milieu de la messe solennelle de la Pentecôte, pour crier « Allahu akbar », dans la cathédrale « pleine à craquer ».

Relayée plusieurs centaines de fois sur internet, ce qui est alors présenté comme une « info » d’une « source très fiable » a commencé à alimenter les fantasmes. Seulement, elle ne résiste pas à « l’objectivité des faits ».

Le père Benoît Bertrand, vicaire général du diocèse de Nantes, se trouvait « à la droite » de Mgr Jean-Paul James quand un homme est « monté sur le podium ». Il était « environ 10 h 30 » et l’évêque débutait son homélie devant « 1 500 à 2 000 personnes ». « L’homme s’est saisi du micro et a tenu des propos dans une langue étrangère. Il n’a pas du tout crié Allahu akbar, affirme le vicaire. Accroché au micro, il était déterminé à prendre la parole et semblait surtout extrêmement fragile psychologiquement. »

« Il y a toujours des personnes malveillantes qui cherchent à alimenter ce genre de rumeur et à exciter les mentalités alors qu’il faut plutôt les apaiser. Il ne s’agit pas d’être naïf, nous restons vigilants vu le contexte national, mais tout le monde doit s’en tenir à la réalité et à l’objectivité des faits. »


20/05/18

Violences à Marseille : La vidéo choc de Samia Ghali de policier "escortés "par des jeunes en scooter
Le nombre de réfugiés admis aux USA sous l'administration Trump en chute libre

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu