Plein ecran

Un jihadiste belge qui avait menacé la Belgique et la France a été condamné à mort mardi en Irak

Mai
2018

Un jihadiste belge qui avait menacé, dans des vidéos, la Belgique et la France a été condamné à mort mardi en Irak pour appartenance au groupe État islamique (EI), une peine rarement prononcée contre des ressortissants d’Europe de l’Ouest.

Le jihadiste belge Tarik Jadaoun a été condamné à la mort par pendaison, mardi 22 mai en Irak, pour appartenance à l’organisation jihadiste État islamique (EI).

D’origine marocaine et né en 1988, il avait rejoint l’EI sous le nom de guerre d’Abou Hamza al-Belgiki. Il avait appelé dans des vidéos à frapper l’Europe et avait été surnommé le « nouvel Abaaoud », en référence à son compatriote Abdelhamid Abaaoud, l’un des organisateurs présumés des attentats du 13 novembre 2015 en France.

Il a désormais 30 jours pour faire appel et, passé ce délai, la peine de mort pourra être appliquée.

Saint-Etienne du Rouvray (76) : Deux blessés après l'attaque d'un bar à l'arme à feu
Italie : le gouvernement veut expulser 500 000 migrants en un an

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu