Plein ecran

Jan Goossens : «Des théâtres et des opéras aux publics trop âgés, trop blancs, trop homogènes»

21/05

Tribune de Jan Goossens, directeur du festival de Marseille, appelant à une « culture décentrée plurielle et métissée ». Il n’aime pas l’expression de « zones blanches » désignant les territoires peu favorisés du point de vue culturel.

Toute discussion sur la ségrégation culturelle est, au bout du compte, une discussion sur la culture et l’identité. Qui sommes-nous ? Où allons-nous ensemble ? Quelle nécessaire diversité de récits sommes-nous prêts à porter et à rendre accessible ?

Les questions posées par la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, sont de taille : n’est-il pas grand temps de faire de la participation à la vie culturelle subventionnée une priorité de la politique culturelle nationale ? Effectivement, les projets actuels de la ministre contiennent d’anciennes recettes. Mais si en tant que secteur nous sommes capables de faire mieux, pourquoi voit-on trop souvent des salles de spectacles et des musées à demi-vides, des théâtres et des opéras aux publics trop âgés, trop blancs, trop homogènes, ou encore des populations des banlieues ou des zones périurbaines qui ne se sentent pas concernées par notre production culturelle ?

Qu’il s’agisse de «la Culture près de chez vous» ou du Pass culture, on semble penser, de façon unanime, que la distance physique ou les motifs financiers sont les seuls obstacles à la participation. Et donc, les solutions sont évidentes : apportons la culture aux gens, via des tournées de spectacles, via des Micro-Folies, ou via un pass gratuit d’une valeur de 500 euros. […] Concernant la Culture près de chez vous, on constate avec surprise que le choix se porte exclusivement sur le canon culturel parisien, porté par une série de «monuments nationaux». […]

Une commission de la diversité doit veiller à ce que soient représentés des modèles culturels et intellectuels d’origines multiples. Pas pour verser dans le communautarisme, mais pour montrer que le répertoire de la République de demain est assez ouvert et généreux pour étreindre de multiples voix. […]

Libération

Le député Aurélien Taché (LREM) défend la responsable voilée de l'UNEF : "L'islam est la 2ème religion de France ! Le voile, c'est son identité !" (MàJ : S. Guerini (LREM) n’y voit pas "de l'islam politique")
Romainville (93) : un homme poignardé à mort dans une épicerie, 10 interpellations

Commentaires

Accueil
Menu
X