Plein ecran

Sevran (93). Les musulmans sommés de démonter les tentes du ramadan : « Ca va mettre le feu dans le quartier »

21/05

Le tribunal administratif vient de donner raison au bailleur Logirep. Association et mairie ont jusqu’à mardi pour démonter les barnums dressés pour le ramadan, cité Basse. La colère gronde et les élus réclament l’intervention de l’Etat.

«S’ils viennent démonter les barnums mardi, ça va mettre le feu dans le quartier.»

La colère est contenue mais elle est perceptible parmi les fidèles venus prier, ce vendredi midi, sous les tentes installées sur une partie des parkings de la Cité Basse, à Sevran, dans le cadre du ramadan. Le bailleur, la Logirep, a attaqué cette installation en justice estimant qu’elle était illégale et a gagné la manche ce vendredi. […]

Au plus fort de la prière, entre 400 et 500 personnes se déplacent sur le site. « Dans tous les autres quartiers de Sevran [NDLR : une douzaine] les bailleurs laissent les associations installer des barnums, pourquoi n’aurions-nous pas le droit de le faire, s’emporte un fidèle qui assimile cette assignation en justice à de la provocation pure et simple».[…]

Le Parisien

Merci à Neuneu et Carolus Mortel

Italie : le programme commun M5S-Ligue prévoit de transférer vers les expulsions une partie du budget consacré chaque année à l'accueil des migrants
200 millions d’euros pourraient être consacrés à l’intégration des étrangers

Commentaires

Accueil
Menu
X