Plein ecran

Grèce : des nationalistes s’en prennent au maire de Thessalonique

20/05

Le maire de Thessalonique, la seconde ville de Grèce, a été la cible samedi de présumés militants d’utra-droite. Yiannis Boutaris participait au commémorations du « Génocide grec pontique« , commis par les jeunes turcs au début du XXe siècle, quand il a été pris à partie par la foule.

L’élu de 75 ans, controversé pour ses déclarations polémiques, a été admis à l’hôpital pour des blessures à la tête, au dos et à la jambe. Yiannis Boutaris a condamné une « agression méprisable », et fait savoir qu’il se portait « bien » physiquement. Le Premier ministre grec Alexis Tsipras attribue l’incident à des « voyous d’extrême droite' ». La police tente encore d’identifier les agresseurs.

Italie : 91% des sympathisants de la Ligue valident le programme de coalition avec le M5S (MàJ)
Evry (91) : harcèlement scolaire au collège Galilée, "mon fils, qui est un petit blondinet, a été victime de racisme"

Commentaires

Accueil
Menu
X