Plein ecran

Brétigny-sur-Orge (91) : pour accueillir Christiane Taubira, le principal du collège demande à ses élèves de porter les habits traditionnels de leurs pays

12/05

 

L’ex garde des Sceaux est venue échanger ce vendredi avec une centaine d’élèves d’un établissement de Brétigny-sur-Orge. L’occasion d’en apprendre plus sur ses engagements politiques avant d’immortaliser ce moment.

L’accueil qui lui a été réservé pourrait rendre jaloux quelques célébrités. C’est sous des applaudissements nourris, et de nombreux cris, que Christiane Taubira, garde des Sceaux de 2012 à 2016, a pénétré ce vendredi dans la cantine du collège Paul-Eluard de Brétigny-sur-Orge. Une centaine d’élèves l’y attendait, tous impatients de pouvoir échanger avec celle qui est notamment à l’origine de la loi du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité.

La date de sa venue, organisée par l’établissement en lien avec l’association Rien de spécial, est loin d’être un hasard. Au lendemain de la journée commémorative de l’abolition de l’esclavage du 10 mai, l’établissement organisait sa journée des couleurs. « Tous les élèves sont fortement encouragés à porter les habits traditionnels de leur pays ou de leur région d’origines, explique Eric Dogo, le principal de l’établissement. C’est le seul jour où ils ont le droit de casser les codes. »

(Merci à Leblob)

Birmingham (GB) : la police enquête sur cette bagarre ultra-violente à la sortie du restaurant Kaboul Darbar
Jouy-en-Josas (78) : Le projet de centre de formation Emmaüs pour réfugiés abandonné

Commentaires

Accueil
Menu
X