Plein ecran

Laroque-Timbaut (47) : Kamal, le fiché S remis en liberté après avoir agressé un agriculteur aux cris de « Allah Akbar », est de retour au tribunal pour non-respect de son contrôle judiciaire

Mai
2018

Kamal Belbakkal, 40 ans, a été placé en détention provisoire ce jeudi, en attendant sa comparution devant le tribunal correctionnel d’Agen demain vendredi 4 mai. Il doit s’expliquer sur l’habitude qu’il aurait prise de ne pas se présenter au commissariat pour signer la feuille d’émargement obligatoire pour toute personne placée sous contrôle judiciaire.

Il est soumis à ce rythme quotidien à la suite d’un arrêté du préfet de Lot-et-Garonne l’ayant assigné à résidence avec contrôles stricts, notamment l’obligation de ne pas quitter Agen. Cet Agenais est fiché S pour avoir tenu des propos considérés comme un acte d’allégeance à l’Etat Islamique lors d’une garde à vue chez les gendarmes en avril 2017.

Le 1er août 2017, il avait fait l’objet d’une décision de la préfecture l’assignant à résidence une première fois. Il est également mis en examen pour violences volontaires avec arme pour avoir – ce qu’il dément totalement – avoir frappé à l’aide d’une lame un agriculteur de 50 ans qui moissonnait son champs le 18 juin dernier à Laroque-Timbaut, près d’Agen.

Lors de l’agression, la victime et un de ses amis ont entendu Allahu Akbar. Placé en détention provisoire depuis le mois de juillet, ce père de famille divorcé a été remis en liberté en toute discrétion à la fin janvier.

La Dépêche

Merci à Henri


«Je me suis vu mourir» : l’agriculteur poignardé par un fiché S se confie au Figaro

Londres: trois adolescents victimes d'armes à feu en vingt-quatre heures
Rouen (76) : un homme de 35 ans tué à coups de couteau en plein centre-ville après une altercation avec plusieurs individus

Commentaires

Accueil
Menu